Dans l'Est de la France, à Audincourt (25), petite ville du Doubs, de la région de Montbéliard, pendant que la fanfare qui allait devenir l'Harmonie prenait son essor, une autre société, de clairons et trompettes, « la Clique » des sapeurs-pompiers s'était constituée.

Charles Petit, son chef, et Emile Bataillard se séparèrent en 1910 de cette nouvelle « Clique », pour monter un nouvel ensemble, formé exclusivement de trompettes de cavalerie, cors, basses, grosse caisse et tambours.
Baptisée « 
La Vigilante », cette fanfare a vu le jour le 1er Novembre 1910 et officiellement le 4 Janvier 1911, sous la signature du sous-préfet de Montbéliard.
Son premier comité comprenait Jacques Vernier le Président, Jules Guichard le Vice Président, Louis Pillods le Secrétaire, Emile Bataillard le Trésorier, Charles Petit le Chef, Alfred Boeglin le sous Chef.
Le Siège Social se trouvait, 8 rue de Seloncourt, au café Iehlen dont le hangar abritait les répétitions.

 
   
 
     
 

- La Bonne Humeur
- L'Amitié
- La Musique
- Les Voyages Ensemble

 
   
 
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
   
     
     
     
         
         
         
       
     
     
     
     
     
   
 
   
     
   
   
     
 

Téléphone : 03 81 98 23 31
Télécopie : 03 81 98 23 31
Messagerie : fanfare.vigilante@free.fr

 
   
 
   
   
     
 

Siège Social : Chez Piotrowski Roland
28 rue de Courcelles, 25 400 ARBOUANS